Recherche dans la librairie virtuelle

application/pdf [929,04 kB] - 31/10/2009   Démarche d'intégration des SCV à l'échelle terroir et quelques résultats

[ Résumé ]

Visite SCAP, Octobre 2009

application/pdf [4,49 MB] - 30/10/2009   Bases organisationnelles et techiques de la multiplication des semences

[ Résumé ]

Objectifs
Bases organisationnelles de la multiplication
Bases techniques de la multiplication
Contraintes

Visite SCAP, Octobre 2009

application/pdf [2,52 MB] - 21/10/2009   Voyage d'étude au Nord Cameroun Par SCAP Ouagadougou

[ Résumé ]

Visite SCAP, Octobre 2009

Voyage d’étude au Nord Cameroun

par SCAP Ouagadougou du 19 au 29/10/09
Table ronde de la journée du 21/10/2009
Travaux d’adaptation des systèmes SCV par l’IRAD dans le cadre de "ESA 1" etperspectives dans la phase actuelle

application/pdf [4,61 MB] - 21/09/2009   SAGA SEBOTA - Les riz poly-aptitudes (SBT) créés pour et dans des SCV au service de rizicultures alternatives performantes diversifiées, "propres" et à faible coût - chapitre III

[ Résumé ]

application/pdf [6,95 MB] - 17/09/2009   SAGA SEBOTA - Les riz poly-aptitudes (SBT) créés pour et dans des SCV au service de rizicultures alternatives performantes diversifiées, "propres" et à faible coût - Chapitre I et II
application/pdf [168,89 kB] - 08/09/2009   Indicateurs de séquestration du Carbone à l’échelle de l’exploitation agricole Adaptation du modèle Hénin-Dupuis à l’Agriculture de Conservation en Tunisie

[ Résumé ]

L’UR SCV développe avec ses partenaires des outils pour le diagnostic et le
pilotage des Systèmes de culture en association permanente avec des
agriculteurs.
En Agriculture de Conservation (AC) la gestion des matières organiques du
sol (MOS) est primordiale car elle détermine un potentiel de nutrition par
voie biologique. Elle est aussi complexe en raison de la diversité des apports
organiques concentrés à la surface du sol qui varient en quantité, en qualité
et en proximité (Sa et al., 2001).
Le modèle Hénin-Dupuis (Hénin et Dupuis, 1945; Mary et Guérif, 1994;
Bayer et al., 2006) est utilisé comme outil de simulation à l’échelle de
l’exploitation agricole des évolutions des stocks en MOS (ou C organique) à la
surface du sol. Quatre étapes possibles et applicables au contexte
tunisien sont présentées.

application/pdf [131,63 kB] - 08/09/2009   Outils de gestion des matières organiques en agriculture de conservation en Tunisie
application/pdf [7,22 MB] - 05/06/2009   Rapport de mission à Madagascar du 28 mars au 9 avril 2009 -

[ Résumé ]

- Suivi-Evaluation de l'opération diffusion des systèmes de culture sur couverture végétale permanente SCV.
- Recommandations au développement et à la recherche en appui au GSDM et aux projets BV-Lac et BV-PI SE/HP.

application/pdf [720,50 kB] - 06/05/2009   Quand les Tanetys rejoignent les rizières au Lac Alaotra, diversification et innovation sur les zones exondées dans un contexte foncier de plus en plus saturé

[ Résumé ]

Le lac Alaotra reste une zone d’immigration importante malgré une population rurale qui double tous les 18 ans. Le foncier est saturé dans les zones basses irrigables (riziculture irriguée contrôlée), les rizières à mauvaise maîtrise de l’eau et les zones de « baiboho » (sols d’alluvions exondés riches, de plaine avec accès à l’eau phréatique pendant la saison sèche).
L’expansion en termes de nouvelles terres à cultiver se fait donc sur les zones exondées des collines environnant la plaine du lac (les « tanety »). La diversité des sols, leur fragilité (avec des phénomènes érosifs et géologiques importants comme ceux des « lavaka » (zone d’effondrement des tanety), la déforestation massive dans les fonds de vallées et les bas de pente et l’élevage bovin extensif initialement basé sur la vaine pâture ont créé une forte diversité dans les paysages et les conditions de mise en valeur des terres. Cette large gamme de situations implique, pour les actions de développement, de proposer des techniques diversifiées et localement adaptées, notamment des systèmes de culture permettant une production régulière et durable (basée sur la réduction des risques), une protection des sols contre l’érosion et une « mise en défens » aboutissant à une renégociation des relations agriculture - élevage.
Les systèmes de semis direct sur couverture végétale (« SCV »), introduits et diffusés par le projet BVLac depuis 2003, semblent prometteurs dans cette voie. Le suivi de plusieurs centaines de parcelles, encadrées par l’opérateur BRL, a permis la création d’une base de données solide reprenant les résultats réellement observés en milieu paysan. Liée à une approche « exploitation », centrée sur la prise en compte des stratégies paysannes et des contraintes liées à l’ensemble des activités agricoles, l’exploitation de cette base de données permet de mieux appréhender les processus d’innovation locaux face à ce changement de paradigme important pour les producteurs. En effet, les techniques novatrices de l’agro-écologie impliquent l’abandon du labour et la combinaison de plantes dont certaines ne sont pas productives mais qui génèrent, au sein du système, des externalités positives. De plus, ces techniques s’accompagnent d’un certain niveau d’intensification permettant de valoriser les variétés améliorées introduites, en fonction des sols et surtout de la situation financière des exploitations. La gestion du risque et la régularité des productions dans le cadre de stratégies anti-aléatoires sont au coeur de ces processus d’innovation en cours, lesquels montrent une remarquable flexibilité dans l’adaptation et l’appropriation et induisent quelquefois la modification du comportement des paysans face à des systèmes somme toute complexes, nécessitant l’accès à de nombreux services encore embryonnaires dans la région.

application/pdf [4,14 MB] - 10/04/2009   Rapport de mission Nouvelle Calédonie - Province du Sud - Expertise sur les systèmes de "grande culture" pratiqués dans l'Ouest de la Grande Terre

[ Résumé ]

Propositions pour la mise en oeuvre d'un programme de développement pilote centré sur le transfert "sud-sud" et l'adaptation des technologies de semis direct sur Couverture Végétale.

application/pdf [2,24 MB] - 20/03/2009   Etude de capitalisation et de formulation d'un programme de développement des techniques de semis-direct sur couvertures végétales (SCV) dans le cadre du programme de renforcement de la filière Cotonnière Burkinabé (PRFCB)

[ Résumé ]

Appui à l’UNPCB et plus particulièrement au service agroéconomie pour une capitalisation et une formulation d’un programme de développement des techniques de semis-direct sur couvertures végétales (SCV) en :
- prenant en compte les différentes activités liées à l’amélioration de la fertilité des sols au niveau de l’UNPCB ;
- proposant des ITK susceptibles d’être rapidement appropriés par les producteurs de coton ;
- intégrant les aspects socio-économiques et les contraintes rencontrées au niveau des exploitations agricoles.

Il s’agira également :
- d’établir pour les actions de recherche-développement SCV une programmation pluriannuelle de partenariat entre le PRFCB et la SOCOMA en continuité avec les activités initiées en 2004 ;
- d’identifier des perspectives de compléter le dispositif par des partenariats avec la SOFITEX et FASO COTON de même nature que celui de la SOCOMA (contractualisation UNPCB/SOCOMA).

application/pdf [6,55 MB] - 17/03/2009   Conservation agriculture and in particular DMCs (Direct-sowing mulch-based cropping systems): an urgent issue and a major challenge for Franco-Chinese scientific research for sustainable development
application/pdf [774,35 kB] - 06/03/2009   Smallholder Conservation Agriculture Promotion (SCAP)

[ Résumé ]

Programme for strengthening livelihood strategies and socio-economic growth among farming communities in Western and Central Africa through sustainable application of conservation agriculture.

application/pdf [494,74 kB] - 01/03/2009 Improvement of cropping systems by integration of rice breeding: a novel genetic improvement strategy

[ Résumé ]

Rice improvement is based to an increasing extent on ever-sharper genetic analysis to the detriment of classical breeding, which is disappearing. Analytical genetics are very promising, but they cannot replace integrated and Wnalized breeding. Little attention has been paid to improving participatory rice breeding methods for subsequent integration into sustainable cropping systems. Special methodological initiatives are required to ensure the success of this breeding-agronomy integration. This integration of inexpensive breeding methods has increased the biodiversity of rice: low temperature and drought tolerant upland rice varieties for mountain areas, and polyvalent varieties, which have the ability to grow in both rainfed or irrigated conditions, they are perfectly adapted to improved cropping systems and to beneWciaries’ needs and preferences. These preliminary results on this integration demonstrate that the present approach is relevant.