Accueil /

Librairie virtuelle

Librairie virtuelle

Description

La librairie virtuelle est une collection de documents de notre programme mise à disposition sur ce site pour partager nos savoirs faires et expériences.

Pour télécharger un document clic de souris sur son titre, pour voir éventuellement un court résumé : clic de souris sur le bouton résumé.

application/pdf [308,89 kB] - 08/12/2002   Programme d'actions du PASR en matière de maintien et de régénération de la fertilité des sols en zone soudanienne du Tchad

[ Résumé ]

Cette mission d'appui au volet fertilité du Projet d'Appui aux Structures Rurales de la zone soudanienne du Tchad (PASR) fait suite à deux précédentes missions effectuées respectivement auprès du projet du 7 mars au 23 mai puis du 10 juin au 3 septembre 2002.

application/pdf [1,27 MB] - 08/12/2002   Effets de litières sur l'offre en azote d'origine organique dans des systèmes de culture de maïs à couvertures végétales Etude de cas dans la zone à forêt semi-décidue de Côte d'Ivoire (pdf 1,67 mo)

[ Résumé ]

Un dispositif agronomique pérennisé entre 1995 et 1999 avec des systèmes de culture de maïs à couvertures végétales a été installé dans la zone écologique à forêt semi-décidue de Côte d'Ivoire. L'offre en N d'origine organique est étudiée dans le cadre de systèmes de culture de maïs, avec une durée de jachère de 6 mois (SC6MJ) et 18 mois (SC18MJ). Les jachères sont occupées soit par Chromolaena odorata (subspontanée), soit par Pueraria phaseoloides (introduite). Ces quatre systèmes sont comparés à deux témoins, un sans Chromolaena pour les SC6MJ et un avec brûlis de Chromolaena pour les SC18MJ. Les systèmes à couvertures végétales sont gérés en couvertures vivantes avec des herbicides et leur pérennité est assurée par une reprise de croissance des espèces avant la récolte de la céréale. Les systèmes à SC6MJ bénéficient d'une fertilisation modérée en phosphore. L'étude réalisée pose comme hypothèses de départ que (i) les déterminants de l'offre à court terme (cycle cultural) et à moyen terme (effets cumulés) dépendront principalement des quantités et de la qualité des litières de surface d'origine des jachères (ii) ces effets se concentreront à la surface du sol.

Le potentiel de minéralisation des litières au laboratoire est corrélé avec leur rapport C/N, plus faible pour Pueraria (C/N entre 20 à 23) que pour Chromolaena (C/N entre 25 à 43). En 1998 la vitesse de disparition des litières suivie avec des « sacs de décomposition » est beaucoup plus rapide qu'en 1999 en relation au début du cycle de décomposition avec le régime pluviométrique. Les deux années la quantité de litières présentes après la coupe détermine le taux de décomposition à moyen terme des litières. Ces dynamiques, modélisées sur deux années, permettent de distinguer un compartiment de litières à disparition rapide et un compartiment à disparition lente. La comparaison des pertes en C dans des « sacs de décomposition » à maille différente montre que l'activité de la mésofaune et de la macrofaune du sol pourrait être responsable de la disparition de 50 % des litières au début du processus de décomposition et de 35% à la fin du processus de décomposition. Leur action de fragmentation et d'incorporation au sol des litières (meules des termites champignonnistes situées à la surface du sol) permet une disparition comparativement plus rapide des litières de Chromolaena que celles de Pueraria. L'application des modèles aux données obtenues sur les mobilisations en N des jachères en relation avec les besoins de la culture en N indique

  • un risque « d'asynchronie » en début de cycle
  • une offre insuffisante en fin de cycle pour les SC6MJ
  • peu de différenciation entre l'offre de Chromolaena et celle de Pueraria.

L'offre en N in situ du sol en surface (0-10 cm) en 1998 et 1999, estimée pendant des périodes de 90 jours durant le cycle du maïs par des mesures et des incubations de sol, est corrélée pour les SC6MJ avec les mobilisations en N du maïs dans les parties aériennes. C'est le traitement avec Pueraria qui les deux années satisfait le mieux les besoins en N de la culture et cette offre est comparable à celle des SC18MJ. L'offre en N varie peu selon les traitements des SC18MJ. Le régime pluviométrique intervient (i) à une échelle pluriannuelle, en déterminant, l'intensité du pic de minéralisation en N minéral du sol et les accumulations en N dans les parties aériennes des jachères (ii) à l'échelle de la campagne en interaction avec les litières en surface et l'activité des systèmes racinaires des couvertures végétales. La litière de Pueraria semble mieux conserver l'humidité du sol et le système racinaire de Chromolaena mobiliser de plus fortes quantités d'eau.

En situations hydriques limitantes, la minéralisation nette est corrélée aux humidités de sol. Les litières semblent être à l'origine en 1998 de l'augmentation de la biomasse microbienne du sol en surface créant ainsi une source potentielle d'immobilisation temporaire de N. En 1998 l'offre en N estimée par minéralisation nette indique une meilleure synchronie avec les besoins de la culture malgré une pluviométrie plus abondante en début de cycle par rapport en 1999. Une étude utilisant l'abondance naturelle 15N permet d'estimer que la litière de Pueraria peut contribuer fortement à la nutrition azotée de la culture, de 30 à 41% en 1998 et de 64 à 87% en 1999 dans le cadre du système de culture à jachère de 6 mois.

Les différenciations sur les matières organiques du sol (MOS) indiquent un début d'effet sur les stocks évalués sur 0-10 cm en moyenne à 2.34 t ha-1 N pour les SC6MJ et en moyenne à 2.83 t ha-1 N pour les SC18MJ. Pour les SC6MJ la différence obtenue entre les apports et les pertes sur quatre années suggère que Chromolaena conserve mieux les stocks en C et N que Pueraria. La comparaison avec une jachère forestière située hors dispositif indique que la disponibilité en matériaux facilement minéralisables dans nos agrosystèmes est

  • réduite en fin de saison des pluies
  • diminuée par la pratique du brûlis
  • peu augmentée par la pratique de la jachère.

Les études sur des incubations de longue durée (106 et 85 jours) montrent des effets significatifs sur les modélisations faites par ajustement aux points expérimentaux sur les cinétiques de respiration et de minéralisation nette cumulées (exprimées en proportion par rapport au C et N total du sol). Elles permettent d'identifier d'importants facteurs de différenciation au niveau du compartiment des MOS à taux de renouvellement élevé. Pour les SC6JM ce compartiment représente une part plus importante avec Pueraria, certainement en relation directe avec des apports cumulés de plus grande qualité biochimique (rapport lignine / N). La durée de la jachère n'améliore pas la disponibilité en N facilement minéralisable indiquant ainsi un blocage de C et N au niveau du sol de nature physique et/ou biochimique.

application/pdf [240,10 kB] - 08/12/2002   Système de culture sur couverture végétale

[ Résumé ]

Synthèse des résultats de la campagne 2002 au Cameroun.

l'objectif de ce rapport est d'expliciter schématiquement et en langage clair, d'une part les caractéristiques, d'autre part les clés d'organisation des paysages et des sols de la région du projet ESA/SCV dans le Nord (Garoua) et l'extrême Nord (Maroua) du Cameroun. Il s'agissait, non pas de réfuter, mais, à la lumière de nos observations, de " traduire " les divers documents antérieurs sur la pédologie de cette région, qui, sans doute clairs pour des spécialistes, apparaissent un tantinet obscures pour des agronomes.

application/pdf [36,59 kB] - 08/12/2002   Agroecology project file Laos, Developpement of a national capacity in Agroecology to assist R@D Projects (Sayaboury, Phongsaly, Boloven...)
application/pdf [4,74 MB] - 07/12/2002   Optimisation des systèmes de culture du coton en semis direct et conseil de gestion - Résultats de Recherche 2001/2002

[ Résumé ]

Ce projet a conçu les techniques de semis direct pour la culture cotonnière, qui sont dèjè amplement diffusées dans l'état du Mato Grosso par le Groupe MAEDA (S de 10 000 ha en 1999/2000) et par d'autres opérateurs, et continue à les perfectionner (Progrès agronomiques, technico-économiques, minimisation des impacts sur l'environnement).

Le savoir-faire acquis au Brésil avec une agriculture mécanisée est progressivement transféré et adapté à des agricultures familiales d'autres continents sur d'autres projets Cirad, pilotés par l'équipe Brésil : Madagascar, La Réunion, Asie, etc. (Coopération Sud - Sud).

Ce projet a deja fait l'objet de 3 publications : 2 dans Agriculture et Développement et 1 dans ICAC recorder, et une nouvelle publication a été présentée au congrès coton Brésil en aout 2001, qui traite de la safrinha de coton en Semis Direct (Safrinha = culture en succession).

application/pdf [139,34 kB] - 07/12/2002   Rapport de campagne 2002 - Programmation scientifique Thématique "Intégration agriculture élevage"

[ Résumé ]

Le projet "Systèmes Agraire de Montagne", initié en 1997, est organisé en deux volets, "Systèmes de Culture" (SC) et "Régional" (R). Le premier consiste à mettre au point des systèmes de culture avec couverture végétale (SCV) alternatifs à l'abattis-br-lis, le second à extrapoler ces systèmes jusqué. l'échelle de la province. Les premières études sur l'élevage dans le cadre du volet SAM-SC ont débuté par un diagnostic (avril-octobre 2000) des systèmes d'élevage bubalins et bovins. Les sites d'étude étaient deux villages du district de Cho Don (province de Bac Kan), Phieng Lieng et Ban Cuon, respectivement habités par les ethnies Tay et Dao. Il avait été réalisé par Y. Eguienta dans le cadre de son stage de première année du cycle ESAT (Etudes Supérieures en Agronomie Tropicale), suivi au Centre National d'Etudes Agronomiques des Régions Chaudes (CNEARC). Son stage de deuxième année (. partir de mai 2001) a consisté à approfondir ce diagnostic, à mettre en place des essais fourragers et à concevoir avec J.C. Castella, coordinateur du volet SAM-R, et son équipe, un modèle spatial à compartiments, permettant de simuler l'offre fourragère de systèmes déalimentation virtuels.

application/pdf [3,11 MB] - 07/12/2002   Imagerie des systèmes de culture durables en semis direct

[ Résumé ]

Alternatives aux OGM avec les systèmes de culture durables en semis direct

application/pdf [1,05 MB] - 04/12/2002   Systèmes de culture sur couverture végétale

[ Résumé ]

Saison 2001/2002

application/pdf [1 021,58 kB] - 04/12/2002   Projeto sistemas de cultivo sustentáveis em plantio direto, integrando produção de grãos e pecuária nos trópicos úmidos no sul da Amazônia ANO 2001/2002 Ecologias de Florestas e de Cerrados úmidos Sobre Latossolos do Centro-Norte do Mato Grosso
application/pdf [462,34 kB] - 01/12/2002   As atividades da departamento de culturas alimentares do CIRAD no Brasil : Uma pesquisa-ação eficaz, construída para, com e entre os agricultores
application/pdf [540,45 kB] - 01/12/2002   Thématique "Intégration Agriculture-Elevage" - Vietnam - Projet "Systèmes Agraires de Montagne" - Compte-rendu annuel 2001-2002

[ Résumé ]

Une mission de recherche-développement sur la thématique "intégration agriculture-élevage" est réalisée dans le cadre d'un Volontariat Civil à l'International (VCI), co-financée par les départements CA et EMVT du Cirad , de septembre 2001 à ao-t 2002 (cf lettre de mission). Elle a consisté pour l'instant à la mise au point de systèmes d'alimentation des grands ruminants essentiellement basés sur des Systèmes de Culture avec Couverture Végétale (SCV).

application/pdf [16,89 kB] - 09/11/2002   Propositions techniques pour la région de BAFOUSSAM à l'Ouest Cameroun auprès de l'ONG SAILD

[ Résumé ]

l'ONG SAILD (Service d'Appui aux Initiatives Locales de Développement) possède une ferme de 150 hectares quéelle cultive en maïs essentiellement (sur la moitié de la surface), et encadre des agriculteurs et groupements d'agriculteurs dans cette région.

Elle a pour ambition de créer dès 2003 une vitrine de systèmes de culture en semis direct dans sa ferme afin de sensibiliser les agriculteurs à ces nouvelles techniques.

Dans cette région où les sols sont riches (basaltes) et où la pluviométrie séétale sur 10 mois pour un total de 1500 mm, des systèmes de culture utilisant les techniques de semis directs sont proposés ici.

application/pdf [106,43 kB] - 07/11/2002   Systèmes de culture sur couverture végétale
application/pdf [95,12 kB] - 02/11/2002   Mission d'appui au nord Cameroun auprès du projet ESA : Systèmes de culture sur couverture végétale

[ Résumé ]

Cette mission séinscrit dans le cadre du volet agroécologie du projet " Eau - Sol - Arbre " (ESA) financé depuis 2002 et pour 3 ans par l'AFD et le FFEM.

Le programme prévu comprend la pérennisation et le renforcement des essais multi-locaux en milieu paysan, le montage de dispositifs expérimentaux de plusieurs hectares en milieu contrôlé dans les écologie du NORD et de l'extême NORD, la multiplication d'un matériel végétal très diversifié, et la formation des partenaires du développement. Il est renforcé par les actions conduites par l'IRAD sur ce thème dans ses stations.

application/pdf [582,48 kB] - 29/10/2002   "Projet de recherche-développement sur le semis direct avec couverture végétale en Tunisie"

[ Résumé ]

Cette mission a eu lieu à l'occasion du séminaire annuel « semis direct » organisé par le CTC à Bou Salem. La mission avait pour but la définition d'un renforcement de l'appui scientifique du Cirad à Stéphane Chouen, volontaire international Cirad , basé depuis février 2002 au CTC de Bou Salem pour la mise en oeuvre, avec les partenaires tunisiens (CTC matre d'oeuvre, ESAK et INRAT contractants) du projet FFEM . l'objectif de la première tranche du projet FFEM (campagnes 2002-2003 et 2003-2004) est de présenter dès 2004 un certain nombre de résultats quantifiés, scientifiquement validés, permettant de légitimer la deuxième tranche du projet (campagnes 2004-2005 et 2005-2006). A cet effet, un séminaire international sera organisé par le CTC en février 2004, en coordination avec celui du réseau « semis direct » méditerranéen (en liaison avec l'ONG FERT) dont le premier séminaire séétait tenu à Settat (Maroc) en octobre 2001.

application/pdf [402,76 kB] - 29/10/2002   Systèmes de culture et dynamiques de la matière organique : le semis direct sur couverture permanente, une révolution agricole (poster)

[ Résumé ]

En agriculture tropicale, le travail du sol accélère la destruction de la matière organique. Sa restauration est possible en quelques années grâce aux systèmes de culture sans travail du sol, en semis direct sur couverture végétale permanente. Le choix des plantes de couverture est déterminant. Le taux de carbone du sol peut atteindre alors celui des écosystèmes naturels, même en partant de conditions dégradées. Grâce au semis direct, l'agriculture agit comme stockeur net de CO2 et non plus comme producteur net. Le Cirad a travaillé sur de tels systèmes au Brésil, en Asie, à la Réunion et à Madagascar. Ce poster rapporte quelques résultats obtenus au centre-ouest du Brésil (secteur tropical humide).

application/pdf [122,64 kB] - 29/10/2002   Diagnostic agronomique et développement de techniques de semis direct (poster)

[ Résumé ]

Dans les montagnes du Nord Vietnam, avec une population croissant rapidement, la forte pression de l'élevage et l'évolution foncière, les systèmes traditionnels de défriche-brûlis ne sont plus durables et ont été bannis. Il est urgent de proposer aux agriculteurs des pratiques agronomiques et des systèmes de culture durables, simples, peu exigeants en intrants et permettant une sédentarisation à plus long terme après défriche de la forêt. Un diagnostic rapide mais précis a été conduit en 1998-1999. La plupart des types de culture et d'usage de la terre ont été identifiés

application/pdf [2,69 MB] - 21/10/2002   Rapport de mission à Madagascar

[ Résumé ]

Ce court rapport réalisé à l'usage des chercheurs et agronomes du Pôle SCV/Riz, de TAFA et partenaires de la diffusion des SCV peut permettre d'orienter, préciser leurs actions dans le cadre du réseau de CREATIONDIFFUSION- FORMATION des systèmes de semis direct sur couverture végétale (SCV) à Madagascar. Il traite successivement :

  • court rappel des stratégies SCV
  • « tour de plaine »
  • propositions de recherche-action-pré-diffusion, formation à l'échelle du réseau SCV TAFA et des terroirs
  • propositions de recherche-action du Pôle FOFIFA /Cirad intégrées dans le réseau TAFA, connectées au réalités agricoles et aux innovations SCV appropriables par les agriculteurs
  • sujets de thèses possibles dans le cadre du Pôle FOFIFA /Cirad /TAFA. En annexe, seront exposés des propositions et cheminements agronomiques qui doivent permettre d'atteindre les objectifs fixés dans les différentes régions
application/pdf [413,84 kB] - 21/10/2002   Rapport de mission en Tunisie du 29 septembre au 4 octobre 2002

[ Résumé ]

Cette courte note est destinée à l'usage des chercheurs, agronomes, techniciens agricoles et agriculteurs ; elle propose des voies de travail pour tous, pour faire avancer, construire l'agriculture durable, avec le semis direct, dans les régions semi-arides de Tunisie.

application/pdf [3,69 MB] - 20/10/2002   Quantification et modélisation des flux hydriques, thermiques, et azotés dans les systèmes de culture en semis direct avec couverture végétale dans la région des Cerrados brésiliens.

[ Résumé ]

Le semis direct sur paillis résiduels d'intersaison (SCV) connaït un développement rapide dans la région des Cerrados (Brésil) en raison de bonnes performances agronomique et économique et de son adaptation aux systèmes de production locaux. Ce travail a pour but d'analyser et de quantifier les principaux processus intervenant sur les bilans hydrique, thermique et azoté du SCV. Trois techniques agricoles ont été évaluées :

  • le semis direct de riz sur paillis résiduel (SCV), comparé aux systèmes conventionnels
  • labour profond avec enfouissement du paillis résiduel (LP) et
  • travail superficiel à l'offset sans paillis (OF)

. Le modèle PASTIS a été utilisé pour la simulation des processus de transfert hydrique, thermique et la dynamique de l'azote. Les différents paramètres et variables requis pour l'évaluation du modèle ont été acquis dans le cadre d'une expérimentation menée en collaboration sur la station de l'EMBRAPA (CNPAF) de Goiânia, et complété par des travaux au laboratoire. Ils concernent en particulier les propriétés hydrodynamiques des sols, la caractérisation des éléments de paillis et de leurs transformations biologiques, et l'évolution des profils hydriques, thermiques et de teneur en azote minéral.

Les résultats montrent que le modèle PASTIS permet de simuler de façon satisfaisante les processus mis en jeu. Les transferts d'eau et de chaleur ne sont que faiblement affectés dans le contexte pédoclimatique des Cerrados.

Les systèmes de culture se différencient principalement par la dynamique du carbone et de l'azote. Dans le cas du traitement OF, un stock résiduel d'azote minéral subsiste en début de campagne et peut être rapidement lixivié. En présence d'une culture d'intersaison, l'azote résiduel est immobilisé avant d'être progressivement minéralisé au cours de la saison de culture. Cette minéralisation de l'azote apparaït plus rapide lorsque le paillis est enfoui (LP) par rapport à un semis direct sur paillis résiduel (SCV). Ces dynamiques ne sont pas apparues déterminantes sur les performances agronomiques des systèmes de culture, dont l'évaluation globale repose sur d'autres facteurs que les bilans hydriques ou azotés. Toutefois, ces résultats ont vocation à être utilisés pour une meilleure gestion des pratiques culturales, notamment en matière de fertilisation azotée.

application/pdf [97,92 kB] - 01/10/2002   Projet de recherche-développement sur le semis direct avec couverture végétale en Tunisie : Contexte et propositions d'appuis scientifiques
application/pdf [1,78 MB] - 01/10/2002   Analyse du fonctionnement des systèmes de culture en zone irriguée au Mexique : le cas du municipio de Valle de Santiago, état du Guanajuato

[ Résumé ]

Mémoire présenté en vue de l'obtention du Diplôme d'Ingénieur en Agriculture de l'Ecole Supérieure d'Agriculture d'Angers

L'agriculture irriguée post-révolution verte du municipio de Valle de Santiago est parmi les plus productives du Mexique. Pourtant elle se trouve aujourd'hui dans une phase de transition historique : crise de la ressource en eau (superficielle et souterraine), et manque de compétitivité sur un marché ouvert et concurrentiel. En réponse à cette situation, la technique du semis direct sur résidus de récolte a été diffusée depuis la fin des années 80 auprès des producteurs de la région, et l'est toujours aujourd'hui par l'intermédiaire du projet ASOSID.

Cette étude propose une analyse du fonctionnement des systèmes de culture dans le municipio de Valle de Santiago, en se basant sur l'analyse des pratiques et en étudiant leur variabilité pour mieux cerner les possibilités de développement de la technique du semis direct sur résidus de récolte. Nous identifions dès lors les clés de fonctionnement de ces systèmes de culture, reposant sur une succession annuelle de deux cycles culturaux, l'un en saison des pluies et l'autre en saison sèche. Le rythme des successions et les durées d'interculture sont intimement liés à la variabilité des itinéraires techniques observés, beaucoup plus forte pour le cycle de saison des pluies. En effet on distingue pour ce cycle plusieurs types d'itinéraires techniques, différenciés sur la base des dates et des techniques de semis utilisées : semis direct, semis en humide (faux-semis) ou semis traditionnel en sec. La date de semis est en effet un élément concentrant une forte variabilité entre les producteurs, celle-ci étant étroitement liée au précédent cultural et à la flexibilité de l'accès à l'eau. Ces dates et techniques de semis conditionnent principalement le mode de gestion des résidus du précédent, et les techniques de lutte contre les adventices employées. Léétude historique montre également l'importance quéa eu l'apparition de nouvelles cultures et de nouvelles techniques (semis direct, outils de travail du sol) sur le fonctionnement des systèmes de culture, et notamment sur la gestion des résidus de récolte. Nous proposons l'étude approfondie de l'influence des règles de gestion collective d'accès à l'eau de puits sur les systèmes de culture, et des mécanismes de diffusion des innovations techniques pour une compréhension plus fine des possibilités d'introduction du semis direct sur résidus de récolte.

application/pdf [116,63 kB] - 27/09/2002   Les enjeux du développement agricole face a la faune sauvage : « conservation de la biodiversité et développement durable dans la moyenne vallée du Zambèze » (Zimbabwe)

[ Résumé ]

La Moyenne Vallée du Zambèze a toujours été considérée comme remarquable pour l'abondance et la composition de sa biodiversité. Dans les années 80, la CEE finance l'éradication des glossines, vecteurs de trypanosomiases qui avaient jusqu'alors interdit l'élevage bovin et freiné le développement agricole de la région. La traction attelée rend possible la mise en culture de bien des espaces restés jusqu'alors inexploités, habitats de la faune sauvage. De façon concomitante, la culture du coton est largement promue et s'avère très lucrative avec peu d'intrants. C'est un véritable « boom ». La Moyenne Vallée du Zambèze devient un front pionnier. Les migrants affluent sans contrôle efficace réel et le mitage des espaces naturels est rapide. La compétition entre activités humaines et faune sauvage s'exacerbe. Devait-on donner la priorité à la biodiversité, laissant les populations en marge du développement, figées dans cette agriculture vivrière pauvre et mi-itinérante qui était la leur jusque dans les années 80 ? De nos jours, peut-on faire coîncider le développement des communautés avec la conservation de la biodiversité, avant que celle-ci ne disparaisse à jamais ? Le projet tente d'apporter une réponse concrète...

application/pdf [25,56 kB] - 26/09/2002   Main advance on DMC Initiative
application/pdf [164,81 kB] - 11/09/2002   Mission d'appui dans le cadre du programme d'actions du PASR en matière de maintien et de régénération de la fertilité des sols en zone soudanienne du Tchad

[ Résumé ]

Cette deuxième mission a pour objectifs :

  • De poursuivre l'appui auprès des partenaires opérateurs du PASR dans le cadre de la réalisation des opérations fertilité
  • De mettre en oeuvre le programme SCV défini lors de la première mission
application/pdf [1,36 MB] - 10/09/2002   Rapport de mission au Laos et au Vietnam Du 08/09 au 23/09/2002

[ Résumé ]

Ce rapport constitue un document de travail à l'usage des agronomes sur le terrain. Il peut permettre d'orienter, préciser leurs actions dans le cadre du réseau régional de CREATION - FORMATION et DIFFUSION des systèmes de semis direct sur couverture végétale (SCV), tel qu'il a été défini par mes précédents rapports (1999 - 2000) et par l'excellente synthèse rédigée plus récemment par Patrick Julien (animateur et coordonnateur du réseau SCV Asie) ; le présent rapport traitera exclusivement de l'animation scientifique (méthodologie, cadre d'action,...) et pratique de nos interventions sur le terrain.

application/pdf [1,05 MB] - 15/08/2002   Sistemas de cultivo e dinamica da matéria organica

[ Résumé ]

No inicio deste novo milênio, a agricultura mondial deverà efetuar uma verdadeira revoluçâo para se adaptai, simultaneamente, à globalizaçâo dos mercados e do conhecimento, à pressâo crescente dos consurnidores que exigem produtos sadios e de qualidade, e a dos pesquisadores e da sociedade civil em geral para a salvaguarda do planeta. As estratégias e os modelos de desenvolvimento terâo de levar em conta a necessidade de produzir mais por unidade de recursos naturais, e assim sendo, serà imperativo reduzir e até suprimir os efeitos negativos provocados pela atividade agricola na natureza. Atualmente, estimativas oriundas de pesquisas recentes ( Rattan Lal et al., 1995, IPCC 1996) evidenciam que o volume de C02 emitido do planeta para a atmosfera contribui coin 50% para o efeito estufa e que a atividade agricola representa mais de 23% do C02 total emitido. Hà mais de 20 anos no Brasil, mais de 15 anos na ilha da Réunion, mais de 10 anos em Madagascar e mais recentemente na àsia (Vietnam e Laos), o CIRAD constrôi, cour seus parceiros de pesquisa e de desenvolvimento no Sul, diversos sistemas de cultivo em Plantio Direto33 que devem responder a essas exigências. Levando em consideraçâo os iniuneros resultados j'a acumulados no que diz respeito às performances dos sistemas de cultivo na "Rede Plantio Direto do C1RAD-CA", sô trataremos neste trabalho de alguns exemplos mais destacados nos planos ecolôgicos e sôcio-econômicos que tiveram comprovaçâo efetiva, e que alimentam ativa e significativamente a difusâo e a apropriaçâo pelos agricultores dos sistemas de cultivo preservadores do meio-ambiente. Dentro deste estudo, très grandes ecologias forain escolhidas a titulo de exemplos demonstrativos. Elas sâo muito diferentes nos planos geomorfolôgico, pedolôgico, climàtico e sôcio-econômico, porém, todas sâo submetidas a uma erosâo intensa quando os solos forem preparados. Os Trôpicos Ùmidos (TU) foram representados pela regiâo das fientes pioneiras do Sul da Bacia Amazônica no Brasil (de 11 a 12° de latitude Sul) e a regiâo de Boumango, no Gabâo, no Oeste da àfrica (2° de latitude N). Elas correspondem ao dominio dos Latossolos sobre rocha àcida, altamente dessaturados, sob clima quente cour alta pluviometria annal, coin uma ou duas estaçôes chuvosas, variando entre 2.000 e mais de 3.000 mm, distribuidas em 7 a 8 meses. As unidades geomorfolôgicas mais representativas sâo as colinas em meia-laranja, cujo declive vai de 2% até mais de 6%. Dois grandes ecossistemas estâo lado a lado: o das FLORESTAS e o dos CERRADOS (savanas).

application/pdf [1,74 MB] - 14/07/2002   Appui aux travaux conduits sur les systèmes avec semis direct et couvert végétal en Haute Guinée et en Guinée Forestière.

[ Résumé ]

Mission réalisée du 30 juin au 13 juillet 2002

Cette mission d'appui était demandée au Cirad par l'IRAG (Institut de Recherche Agronomique de Guinée) pour analyser et évaluer les dispositifs expérimentaux en station comme en milieu paysan et faire des propositions d'actions de recherche - développement concernant la gestion de la fertilité en Haute Guinée et en Guinée Forestière (Termes de référence en annexe). Les SCV peuvent apporter des solutions intéressantes aux systèmes de culture en Guinée mais demandent encore beaucoup de travail pour leur mise au point et l'adoption / adaptation par les paysans. Le développement parat pouvoir être plus rapide en Haute Guinée où le travail du sol et les sarclages sont très exigeants en terme de temps de travaux et de calage du cycle pour des résultats peu satisfaisants notamment pour ce qui concerne la lutte contre les adventices (. Ils semblent en revanche moins impérieux en Guinée forestière où les paysans ont l'impression de disposer encore d'espace suffisants pour réaliser leurs systèmes traditionnels avec abattis brûlis de jachère. Les plantes de couverture les intéressent cependant pour la facilité de remise en culture après une courte jachère et pour la mise en place et l'entretien des palmeraies La Guinée présente une large gamme écologique de la Haute Guinée à la Guinée Forestière. Les résultats obtenus dans ce pays pourraient avoir une incidence sur un nombre important de situations. Il ne séagit pas dans ce document d'expliquer aux équipes de recherche ce quéelles doivent faire ou ce quéelles auraient pu faire mais d'apporter un regard extérieur au travail réalisé et de proposer quelques orientations.

Ce document ne reprend que quelques unes de observations et conclusions de la mission. La plupart des propositions ont été réalisées à l'occasion des visites de terrain ou au cours de discussions avec les équipes de l'IRAG.

application/pdf [38,56 kB] - 21/06/2002   écosystèmes cultivés et stockage du carbone. cas des systèmes de culture en semis direct avec couverture végétale

[ Résumé ]

Les systèmes de culture en semis direct avec couvertures végétales mortes, le plus souvent des résidus de culture, qui protègent le sol entre deux cultures, ont été adoptés pour lutter contre la dégradation des sols par l'érosion éolienne ou hydrique. Par la suite, pour faire face à des situations où les résidus de culture disparaissaient rapidement (climat tropical humide ou enlèvement des résidus), ce sont les systèmes avec couvertures vives qui ont été proposés. La possibilité de maïtriser durablement, en milieu tropical, un système où plantes cultivées et peuplement de couverture se succèdent et son intérêt économique ont été reconnus. Des progrès sont réalisés tout particulièrement dans la sélection, au sein de ces systèmes, des variétés des plantes cultivées et des espèces de couverture. Après un exposé des principes de construction de ces systèmes de culture, des résultats obtenus en divers milieux tropicaux sont présentés. Les niveaux de rendement sont comparables, voire supérieurs au travail du sol classique et les temps de travaux réduits très fortement. La consommation d'intrants est réduite du fait de l'enrichissement minéral de la couche superficielle du sol et de l'effet herbicide des couvertures végétales. L'accumulation de matière organique qu'ils génèrent contribue à la fourniture d'éléments minéraux, mais aussi à enrichir le stock d'humus à travers l'apport de matières végétales à C/N élevé. Ces systèmes présentent un intérêt pour le stockage du carbone. Des exemples d'évolution de la teneur en matière organique sur plusieurs années sont fournis. En milieu tropical ou subtropical, les teneurs en matière organique des situations initiales de jachère ou de défriche forestière sont à nouveau atteintes après quelques années de culture sous couverture végétale vivante. Ces systèmes apparaissent comme les plus performants parmi les systèmes cultivés.

application/pdf [38,56 kB] - 21/06/2002   Agrosystems and carbon sequestration. the case of direct sowings with plant cover

[ Résumé ]

Direct sowing mulch-based cropping Systems, mostly with crop residues that protect soil between two successive cultures have been adopted to fight against soil degradation i.e. wind or water erosion. Thereafter, to face situations where the crop residues disappear quickly (tropical humid climate or residues removal) living covers have been proposed. The possibility to master, for a long time in tropical environment, a System where crops and cover plants follow each other and its economic interest have been recognized. Progress are especially achieved in the selection within these Systems of crop varieties and plant cover species. After presenting the design principles of these cropping Systems, results obtained in various tropical areas are shown. Yield levels are close to and even higher than those obtained in classical soil tillage Systems, with less work. The inputs are reduced because of the mineral enrichment of the subsoil and of the herbicidal effect of the plant covers. The organic matter accumulation that they generate contributes to the supply of mineral elements and also to enrich the stock of humus through the contribution of vegetal mater/a/ of high C/N ratio. These Systems present an interest for carbon storage. Examples of organic matter content evolution during several years are provided. In tropical or subtropical environment, the contents in organic matter of the initial situations of fallow or of cleared forest are reached again after a few years of cropping under living plant cover. These Systems appear like the most effective among the cultivated Systems.

application/pdf [62,56 kB] - 24/05/2002   Mission d'appui au Nord Cameroun auprès du DPGT : Systèmes de culture sur couverture végétale : Contexte et propositions d'appuis scientifiques

[ Résumé ]

Cette mission fait suite à plusieurs missions d'agronomes du Cirad ( Stéphane Boulakia Hubert Charpentier en février et octobre 2001), qui ont proposé des actions précises pour la mise en oeuvre d'un programme sur le « semis direct sur couverture végétale » par le DPGT (Developpement Paysannal et Gestion de Terroirs) et la SODECOTON dans le Nord Cameroun. Des essais sur ce volet « agroécologie » sont conduits depuis 2 ans chez des agriculteurs encadrés par le DPGT, et par l'IRAD dans ses stations, sur toute la zone cotonnière. Le projet « eau-sol-arbre », financé par l'AFD et le FFEM , prend en 2002 le relais de l'ancien volet « fertilité » du DPGT, avec l'appui d'un agronome du Cirad expérimenté dans ce domaine. Le réseau d'expérimentations multilocales initié par le DPGT sera pérennisé et étoffé. Mais le projet permet d'envisager aujourd'hui le montage de dispositifs plus ambitieux (3 à 4 hectares), pérennisés chez les agriculteurs, couvrant une large gamme de systèmes de culture en semis direct, et qui seront de véritables vitrines pour les agriculteurs des régions concernées. La conception des protocoles, ainsi que le choix du site pour ces dispositifs ont été faits lors des missions précédentes. Le principal objectif, avant la mise en place de la campagne 2002, est d'aider au montage définitif du dispositif en tenant compte d'une part des disponibilités en semences, et d'autre part des résultats de la campagne 2001 non disponibles lors de la mission d'octobre. Il séagit aussi de répondre lors de cette mission à toutes les questions techniques que se posent inéluctablement ceux qui ont en charge de tels dispositifs, et qui sont souvent à la base de la réussite des expérimentations. Le suivi des parcelles expérimentales durant tout le cycle cultural a aussi été discuté.

application/pdf [69,22 kB] - 24/05/2002   Conception de systèmes de culture sur couverture végétale au Nord Cameroun (poster)

[ Résumé ]

En dehors des avantages à moyen et long terme : lutte contre l'érosion, durabilité de l'agriculture, augmentation et stabilisation de la productivité, les SCV peuvent apporter des solutions à court terme à l'agriculteur :

  • La baisse de la pénibilité du travail dans la maïtrise des adventices
  • L'augmentation de la productivité de la terre et du travail
  • Une plus grande tolérance des cultures aux aléas climatiques
  • Le décalage des pointes de travail et la flexibilité du calendrier de ail

Toutefois, aussi prometteurs et efficaces que soient les SCV à l'échelle du système de culture, ils ne pourront être adoptés que s'il existe des ententes entre les utilisateurs de l'espace à l'échelle des terroirs villageois, ainsi qu'une implication forte des autorités traditionnelles. Il s'agit notamment de mieux gérer la biomasse existante mais également d'en augmenter la production afin que son utilisation par les SCV ne se fasse pas au détriment de l'élevage

application/pdf [7,16 MB] - 11/05/2002   Um dossiê do plantio direto sistemas de cultivo e dinâmica da matéria orgânica
application/pdf [109,59 kB] - 06/05/2002   Mission d'appui dans le cadre du programme d'actions du PASR en matière de maintien et de régénération de la fertilité des sols en zone soudanienne du Tchad

[ Résumé ]

Les objectifs globaux de cette mission sont: - d'apporter un appui au démarrage des partenariats opérateurs « fertilité »/PASR ; - de préparer un programme d'action pour 2002 et 2003

application/pdf [309,79 kB] - 10/03/2002   Les herbicides
application/pdf [4,36 MB] - 12/01/2002   Questions de fertilité dans la zone soudanienne du Tchad Proposition d'un travail de recherche développement utilisant des systèmes avec semis direct dans un couvert végétal
application/pdf [1,20 MB] - 25/12/2001   Modélisation de culture et diagnostic agronomique régional. Mise au point d'une méthode et application au cas du maïs chez les petits producteurs du Brésil Central.

[ Résumé ]

Les diagnostics régionaux des causes des pertes de productivité des cultures restent un préalable indispensable pour réduire ces pertes. Les méthodes disponibles ne permettent cependant pas d'évaluer l'impact sur le rendement des différentes contraintes repérées, mais seulement leur fréquence d'occurrence dans un réseau de parcelles de producteurs. En outre, le suivi d'un tel réseau au cours d'un petit nombre d'années n'est pas suffisant pour tenir compte de l'influence de la variabilité inter-annuelle du climat dans la manifestation de ces contraintes.

Cette thèse développe une méthode nouvelle et la met à l'épreuve dans une étude de cas. Fondée sur une enquête de terrain et sur la construction puis l'exploitation d'un modèle « ad hoc » de simulation de culture, cette méthode facilite la détection des contraintes et les hiérarchise de manière plus objective que dans les méthodes antérieures, mais ne supprime pas toute subjectivité au diagnostic réalisé. Elle permet de replacer, pour une série de saisons agricoles représentatives du climat local, un diagnostic élaboré pour les quelques années de l'enquête.

Dans l'étude de cas, sur maïs chez les petits producteurs des Cerrados brésiliens, la modélisation a consisté à adapter le modèle STICS pour améliorer son module de bilan hydrique pour le contexte tropical et introduire les effets de la toxicité aluminique, de l'excès d'eau et de la compétition entre culture et adventices pour la lumière, l'eau et l'azote. Le diagnostic local a montré que l'essentiel des pertes de productivité étaient dues à de mauvaises mises en culture, dues aux carences de la gestion des tracteurs et semoirs par les associations de producteurs.

application/pdf [202,02 kB] - 19/12/2001   Discussão e conclusões: O conceito de multifuncionalidade das biomassas de cobertura em plantio direto
application/pdf [124,50 kB] - 19/12/2001   Annexo: O conceito de multifuncionalidade das biomassas de cobertura em plantio direto
application/pdf [1 022,15 kB] - 17/12/2001   Projet de diffusion de systèmes de gestion agrobiologique des sols et des systèmes cultivés à Madagascar : rapport de campagne 2000/2001 et synthèse des 3 années du projet
application/pdf [1 014,92 kB] - 15/12/2001   Projet de diffusion de systèmes de gestion agrobiologique des sols et des systèmes cultivés à Madagascar - rapport de campagne 2000/2001 et synthèse des 3 années du projet

[ Résumé ]

Le projet ANAE-TAFA-Cirad de diffusion de systèmes de gestion agrobiologique des sols et des systèmes cultivés à Madagascar , financé pour 3 ans par l'Agence Française de Développement, prend fin en Décembre 2001.

Il concerne trois écologies très différentes : la région du Lac Alaotra au climat tropical de moyenne altitude (800 m), la région du Sud-Est (Manakara et Mananjary) au climat tropical humide, et la région du Menabe au climat semi-aride.

Le présent rapport donne les résultats obtenus en 2000-2001 sur les systèmes de culture, fait le point sur les appuis et formations d'livrés aux partenaires durant cette campagne, et synthétise les acquis et les enseignements des 3 années du projet.

application/pdf [79,07 kB] - 27/10/2001   Developing sustainable cropping systems with minimal inputs in Madagascar: direct seeding on plant cover with "soil smouldering" (écobuage) techniques

[ Résumé ]

In the Hautes-Terres region of Madagascar, population pressure is accelerating the conversion of hilly areas with fragile and relatively infertile soils into cropland. As fertilizers are limited, crop yields remain low and erosion is destroying rice fields. Instead of clearing areas fallowed with Aristida sp. by burning, ibis biomass can be kept for use as mulch and for "soil smouldering" (écobuage). The effects of this strategy were found to be spectacular, i.e. boosting rainfed rice yields to levels that could bc achieved with high chemical fertilizer inputs-to which farmers have no access for financial reasons. All fuels used (Aristida sp. or barley straw, rice husks, and Acacia mearnsii branches) significantly inereased crop yields relative to the control (without soil smouldering). A residual effect was noted in the second year, especially on volcanic soils with high organic matter levels. Hence, sustainable cropping systems that fulfil farmers' needs while protecting their rice fields can be developed through the use of soil smouldering-performed just once to boost soil fertility-associated with direct seeding techniques.

application/pdf [49,39 kB] - 15/10/2001   Impacts des couvertures végétales sur la production de Pelargonium x Asperum et sur la biologie du sol (macrofaune) à l'Ile de La Réunion (Département Outre-Mer français)

[ Résumé ]

Dans les Hauts de l'Ouest de l'Ile de la Réunion, la culture du géranium rosat (Pelargonium x asperum) est confrontée à des problèmes de maintien de la fertilité des sols. L'abandon de la jachère, les pratiques culturales en sol nu (monoculture ou rotations) et une très forte sensibilité des andosols à l'érosion, ont abouti à la dégradation physique, chimique et biologique (macrofaune) des sols. Cette dégradation du milieu s'est traduite par une diminution sensible de la production en huile essentielle. Pour y remédier, des essais relatifs à l'utilisation des couvertures végétales ont été installés. Ces dernières ont été constituées à partir d'une biomasse soit importée (paille de canne à sucre, Saccharum officinarum) soit produite sur place à l'aide d'une espèce pérenne (Stenotaphrum secundatum.) cultivée en association avec le géranium. En comparaison avec la culture du géranium en sol nu, les résultats montrent une augmentation hautement significative de la production en biomasse aérienne du géranium ainsi qu'en essence obtenue après distillation. En parallèle, la biodiversité, la biomasse et la densité de la macrofaune du sol sont restaurées sous couvert végétal.

application/pdf [863,93 kB] - 06/10/2001   Systèmes de culture et dynamiques de la matière organique : le semis direct sur couverture permanente, une révolution agricole
application/pdf [84,49 kB] - 03/10/2001   Mission d'appui au Nord CAMEROUN auprès du DPGT - Systèmes de culture sur couverture végétale

[ Résumé ]

Cette mission fait suite à 4 missions d'agronomes du CIRAD ( Lucien Séguy en septembre 97 ; Dominique Rollin en Janvier 2000 ; Stéphane Boulakia en février 2001 ; Krishna Naudin KN de Juin à Août 2001), qui ont proposé différentes actions pour la mise en oeuvre d'un programme sur le " semis direct sur couverture végétale " par le DPGT (Développement Paysannal et Gestion des Terroirs) et la SODECOTON dans le Nord Cameroun.

Il s'agissait de faire le point sur les réalisations en cours, d'en tirer les enseignements techniques pour orienter et élargir la gamme des systèmes de culture à appliquer sur les dispositifs, et faire un choix parmi les sites identifiés par le DPGT pour le montage de ces dispositifs (termes de référence en annexe).

application/pdf [25,74 kB] - 29/09/2001   Impact of cultivation practices (cover crops) on soil macrofauna in Réunion

[ Résumé ]

Most farming practices are detrimental to soil organic matter reserves, leading to a significant decrease in biological activity and an increased risk of erosion. Soil invertebrate populations (macrofauna) are also sharply reduced in annual crop systems. The role of macrofauna in pedological processes and in the regulation of microbial activity has been fully described (Lavelle et al., 1999). Some agroecological practices and especially plant covers straw mulch or perennial plants intercropped with annual crops can enhance the sustainability of tropical cropping systems (Séguy et al., 1996). This study was aimed at assessing the effects of two plant covers (greater bird's food trefoil, Lotus uliginosus, and oat, Avena sativa) on soil macrofauna populations in Réunion (Indian Ocean).

application/pdf [266,83 kB] - 26/09/2001   Appui au programme de recherche développement sur le semis direct en Tunisie - Rapport de mission Tunisie

[ Résumé ]

A la demande de l'Agence Française de Développement (Afd), une mission d'appui au programme de recherche développement travaillant sur les techniques de semis direct a été réalisée du 24 au 29 septembre 2001.

Cette mission d'appui a été réalisée en remplacement de Lucien Séguy qui avait participé à 2 missions en 1999 et 2000 traçant avec Jean-Claude Quillet et Claude Bourguignon les grandes lignes du travail. En réponse aux termes de référence (en annexe 2), ce document reprend :

  • La présentation réalisée le jeudi 28 septembre lors de la journée "le semis direct des céréales: évaluation des résultats de la campagne 2000/2001 en Tunisie et application dans un contexte agro-climatique du semi-aride"
  • Des recommandations pour le programme de recherche développement sur le semis direct
  • Les éléments de la négociation avec le CTC du contrat pour la mise en place du volontaire civil (convention CTC Cirad et lettre de mission du volontaire en annexe 4 et 5)
application/pdf [116,57 kB] - 21/09/2001   Agronomic diagnosis and development of direct sowing techniques Upland rice-based cropping systems in mountainous areas of Northern Vietnam
application/pdf [37,38 kB] - 20/09/2001   Direct seeding on plant cover with "soil smouldering" techniques
application/pdf [76,42 kB] - 12/09/2001   Conservation tillage effects on runoff reduction in rainfed maize of semi-arid zones of western Mexico

[ Résumé ]

Between 1994 and 1999, a series of studies were done to try to quantify and to modelize the effects of conservation tillage (direct drilling of seeds into a residue mulch-CT) and particularly of a partial residue mulch on water dynamics in the soil-plantatmosphere system under semi-arid conditions of western Mexico. They showed that with even a very minimal amount of residue (1.5 t/ha), CT begins to give worthwhile improvements in productivity (Scopel, 1994; Scopel et al., 1999), illustrating the important role of runoff reduction (30% less than with traditional tillage) in explaining benefits of this technique. This study set out to explain the mechanisms involved in this reduction of runoff losses, trying to separate the short term effects on water movement on the soil surface and the long term effects on water infiltration capacity ( Antoine Findeling 2001).