Accueil /

Librairie virtuelle

Librairie virtuelle

Description

La librairie virtuelle est une collection de documents de notre programme mise à disposition sur ce site pour partager nos savoirs faires et expériences.

Pour télécharger un document clic de souris sur son titre, pour voir éventuellement un court résumé : clic de souris sur le bouton résumé.

application/pdf [4,69 MB] - 09/12/2002   Amélioration de la fertilité par écobuage : Influence de la fréquence et de l'intensité de la combustion selon le type de sol de tanety. Document 1
application/pdf [308,89 kB] - 08/12/2002   Programme d'actions du PASR en matière de maintien et de régénération de la fertilité des sols en zone soudanienne du Tchad

[ Résumé ]

Cette mission d'appui au volet fertilité du Projet d'Appui aux Structures Rurales de la zone soudanienne du Tchad (PASR) fait suite à deux précédentes missions effectuées respectivement auprès du projet du 7 mars au 23 mai puis du 10 juin au 3 septembre 2002.

application/pdf [1,27 MB] - 08/12/2002   Effets de litières sur l'offre en azote d'origine organique dans des systèmes de culture de maïs à couvertures végétales Etude de cas dans la zone à forêt semi-décidue de Côte d'Ivoire (pdf 1,67 mo)

[ Résumé ]

Un dispositif agronomique pérennisé entre 1995 et 1999 avec des systèmes de culture de maïs à couvertures végétales a été installé dans la zone écologique à forêt semi-décidue de Côte d'Ivoire. L'offre en N d'origine organique est étudiée dans le cadre de systèmes de culture de maïs, avec une durée de jachère de 6 mois (SC6MJ) et 18 mois (SC18MJ). Les jachères sont occupées soit par Chromolaena odorata (subspontanée), soit par Pueraria phaseoloides (introduite). Ces quatre systèmes sont comparés à deux témoins, un sans Chromolaena pour les SC6MJ et un avec brûlis de Chromolaena pour les SC18MJ. Les systèmes à couvertures végétales sont gérés en couvertures vivantes avec des herbicides et leur pérennité est assurée par une reprise de croissance des espèces avant la récolte de la céréale. Les systèmes à SC6MJ bénéficient d'une fertilisation modérée en phosphore. L'étude réalisée pose comme hypothèses de départ que (i) les déterminants de l'offre à court terme (cycle cultural) et à moyen terme (effets cumulés) dépendront principalement des quantités et de la qualité des litières de surface d'origine des jachères (ii) ces effets se concentreront à la surface du sol.

Le potentiel de minéralisation des litières au laboratoire est corrélé avec leur rapport C/N, plus faible pour Pueraria (C/N entre 20 à 23) que pour Chromolaena (C/N entre 25 à 43). En 1998 la vitesse de disparition des litières suivie avec des « sacs de décomposition » est beaucoup plus rapide qu'en 1999 en relation au début du cycle de décomposition avec le régime pluviométrique. Les deux années la quantité de litières présentes après la coupe détermine le taux de décomposition à moyen terme des litières. Ces dynamiques, modélisées sur deux années, permettent de distinguer un compartiment de litières à disparition rapide et un compartiment à disparition lente. La comparaison des pertes en C dans des « sacs de décomposition » à maille différente montre que l'activité de la mésofaune et de la macrofaune du sol pourrait être responsable de la disparition de 50 % des litières au début du processus de décomposition et de 35% à la fin du processus de décomposition. Leur action de fragmentation et d'incorporation au sol des litières (meules des termites champignonnistes situées à la surface du sol) permet une disparition comparativement plus rapide des litières de Chromolaena que celles de Pueraria. L'application des modèles aux données obtenues sur les mobilisations en N des jachères en relation avec les besoins de la culture en N indique

  • un risque « d'asynchronie » en début de cycle
  • une offre insuffisante en fin de cycle pour les SC6MJ
  • peu de différenciation entre l'offre de Chromolaena et celle de Pueraria.

L'offre en N in situ du sol en surface (0-10 cm) en 1998 et 1999, estimée pendant des périodes de 90 jours durant le cycle du maïs par des mesures et des incubations de sol, est corrélée pour les SC6MJ avec les mobilisations en N du maïs dans les parties aériennes. C'est le traitement avec Pueraria qui les deux années satisfait le mieux les besoins en N de la culture et cette offre est comparable à celle des SC18MJ. L'offre en N varie peu selon les traitements des SC18MJ. Le régime pluviométrique intervient (i) à une échelle pluriannuelle, en déterminant, l'intensité du pic de minéralisation en N minéral du sol et les accumulations en N dans les parties aériennes des jachères (ii) à l'échelle de la campagne en interaction avec les litières en surface et l'activité des systèmes racinaires des couvertures végétales. La litière de Pueraria semble mieux conserver l'humidité du sol et le système racinaire de Chromolaena mobiliser de plus fortes quantités d'eau.

En situations hydriques limitantes, la minéralisation nette est corrélée aux humidités de sol. Les litières semblent être à l'origine en 1998 de l'augmentation de la biomasse microbienne du sol en surface créant ainsi une source potentielle d'immobilisation temporaire de N. En 1998 l'offre en N estimée par minéralisation nette indique une meilleure synchronie avec les besoins de la culture malgré une pluviométrie plus abondante en début de cycle par rapport en 1999. Une étude utilisant l'abondance naturelle 15N permet d'estimer que la litière de Pueraria peut contribuer fortement à la nutrition azotée de la culture, de 30 à 41% en 1998 et de 64 à 87% en 1999 dans le cadre du système de culture à jachère de 6 mois.

Les différenciations sur les matières organiques du sol (MOS) indiquent un début d'effet sur les stocks évalués sur 0-10 cm en moyenne à 2.34 t ha-1 N pour les SC6MJ et en moyenne à 2.83 t ha-1 N pour les SC18MJ. Pour les SC6MJ la différence obtenue entre les apports et les pertes sur quatre années suggère que Chromolaena conserve mieux les stocks en C et N que Pueraria. La comparaison avec une jachère forestière située hors dispositif indique que la disponibilité en matériaux facilement minéralisables dans nos agrosystèmes est

  • réduite en fin de saison des pluies
  • diminuée par la pratique du brûlis
  • peu augmentée par la pratique de la jachère.

Les études sur des incubations de longue durée (106 et 85 jours) montrent des effets significatifs sur les modélisations faites par ajustement aux points expérimentaux sur les cinétiques de respiration et de minéralisation nette cumulées (exprimées en proportion par rapport au C et N total du sol). Elles permettent d'identifier d'importants facteurs de différenciation au niveau du compartiment des MOS à taux de renouvellement élevé. Pour les SC6JM ce compartiment représente une part plus importante avec Pueraria, certainement en relation directe avec des apports cumulés de plus grande qualité biochimique (rapport lignine / N). La durée de la jachère n'améliore pas la disponibilité en N facilement minéralisable indiquant ainsi un blocage de C et N au niveau du sol de nature physique et/ou biochimique.

application/pdf [240,10 kB] - 08/12/2002   Système de culture sur couverture végétale

[ Résumé ]

Synthèse des résultats de la campagne 2002 au Cameroun.

l'objectif de ce rapport est d'expliciter schématiquement et en langage clair, d'une part les caractéristiques, d'autre part les clés d'organisation des paysages et des sols de la région du projet ESA/SCV dans le Nord (Garoua) et l'extrême Nord (Maroua) du Cameroun. Il s'agissait, non pas de réfuter, mais, à la lumière de nos observations, de " traduire " les divers documents antérieurs sur la pédologie de cette région, qui, sans doute clairs pour des spécialistes, apparaissent un tantinet obscures pour des agronomes.

application/pdf [36,59 kB] - 08/12/2002   Agroecology project file Laos, Developpement of a national capacity in Agroecology to assist R@D Projects (Sayaboury, Phongsaly, Boloven...)
application/pdf [4,74 MB] - 07/12/2002   Optimisation des systèmes de culture du coton en semis direct et conseil de gestion - Résultats de Recherche 2001/2002

[ Résumé ]

Ce projet a conçu les techniques de semis direct pour la culture cotonnière, qui sont dèjè amplement diffusées dans l'état du Mato Grosso par le Groupe MAEDA (S de 10 000 ha en 1999/2000) et par d'autres opérateurs, et continue à les perfectionner (Progrès agronomiques, technico-économiques, minimisation des impacts sur l'environnement).

Le savoir-faire acquis au Brésil avec une agriculture mécanisée est progressivement transféré et adapté à des agricultures familiales d'autres continents sur d'autres projets Cirad, pilotés par l'équipe Brésil : Madagascar, La Réunion, Asie, etc. (Coopération Sud - Sud).

Ce projet a deja fait l'objet de 3 publications : 2 dans Agriculture et Développement et 1 dans ICAC recorder, et une nouvelle publication a été présentée au congrès coton Brésil en aout 2001, qui traite de la safrinha de coton en Semis Direct (Safrinha = culture en succession).

application/pdf [139,34 kB] - 07/12/2002   Rapport de campagne 2002 - Programmation scientifique Thématique "Intégration agriculture élevage"

[ Résumé ]

Le projet "Systèmes Agraire de Montagne", initié en 1997, est organisé en deux volets, "Systèmes de Culture" (SC) et "Régional" (R). Le premier consiste à mettre au point des systèmes de culture avec couverture végétale (SCV) alternatifs à l'abattis-br-lis, le second à extrapoler ces systèmes jusqué. l'échelle de la province. Les premières études sur l'élevage dans le cadre du volet SAM-SC ont débuté par un diagnostic (avril-octobre 2000) des systèmes d'élevage bubalins et bovins. Les sites d'étude étaient deux villages du district de Cho Don (province de Bac Kan), Phieng Lieng et Ban Cuon, respectivement habités par les ethnies Tay et Dao. Il avait été réalisé par Y. Eguienta dans le cadre de son stage de première année du cycle ESAT (Etudes Supérieures en Agronomie Tropicale), suivi au Centre National d'Etudes Agronomiques des Régions Chaudes (CNEARC). Son stage de deuxième année (. partir de mai 2001) a consisté à approfondir ce diagnostic, à mettre en place des essais fourragers et à concevoir avec J.C. Castella, coordinateur du volet SAM-R, et son équipe, un modèle spatial à compartiments, permettant de simuler l'offre fourragère de systèmes déalimentation virtuels.

application/pdf [3,11 MB] - 07/12/2002   Imagerie des systèmes de culture durables en semis direct

[ Résumé ]

Alternatives aux OGM avec les systèmes de culture durables en semis direct

application/pdf [1,05 MB] - 04/12/2002   Systèmes de culture sur couverture végétale

[ Résumé ]

Saison 2001/2002

application/pdf [1 021,58 kB] - 04/12/2002   Projeto sistemas de cultivo sustentáveis em plantio direto, integrando produção de grãos e pecuária nos trópicos úmidos no sul da Amazônia ANO 2001/2002 Ecologias de Florestas e de Cerrados úmidos Sobre Latossolos do Centro-Norte do Mato Grosso
application/pdf [462,34 kB] - 01/12/2002   As atividades da departamento de culturas alimentares do CIRAD no Brasil : Uma pesquisa-ação eficaz, construída para, com e entre os agricultores
application/pdf [540,45 kB] - 01/12/2002   Thématique "Intégration Agriculture-Elevage" - Vietnam - Projet "Systèmes Agraires de Montagne" - Compte-rendu annuel 2001-2002

[ Résumé ]

Une mission de recherche-développement sur la thématique "intégration agriculture-élevage" est réalisée dans le cadre d'un Volontariat Civil à l'International (VCI), co-financée par les départements CA et EMVT du Cirad , de septembre 2001 à ao-t 2002 (cf lettre de mission). Elle a consisté pour l'instant à la mise au point de systèmes d'alimentation des grands ruminants essentiellement basés sur des Systèmes de Culture avec Couverture Végétale (SCV).

application/pdf [16,89 kB] - 09/11/2002   Propositions techniques pour la région de BAFOUSSAM à l'Ouest Cameroun auprès de l'ONG SAILD

[ Résumé ]

l'ONG SAILD (Service d'Appui aux Initiatives Locales de Développement) possède une ferme de 150 hectares quéelle cultive en maïs essentiellement (sur la moitié de la surface), et encadre des agriculteurs et groupements d'agriculteurs dans cette région.

Elle a pour ambition de créer dès 2003 une vitrine de systèmes de culture en semis direct dans sa ferme afin de sensibiliser les agriculteurs à ces nouvelles techniques.

Dans cette région où les sols sont riches (basaltes) et où la pluviométrie séétale sur 10 mois pour un total de 1500 mm, des systèmes de culture utilisant les techniques de semis directs sont proposés ici.

application/pdf [106,43 kB] - 07/11/2002   Systèmes de culture sur couverture végétale
application/pdf [95,12 kB] - 02/11/2002   Mission d'appui au nord Cameroun auprès du projet ESA : Systèmes de culture sur couverture végétale

[ Résumé ]

Cette mission séinscrit dans le cadre du volet agroécologie du projet " Eau - Sol - Arbre " (ESA) financé depuis 2002 et pour 3 ans par l'AFD et le FFEM.

Le programme prévu comprend la pérennisation et le renforcement des essais multi-locaux en milieu paysan, le montage de dispositifs expérimentaux de plusieurs hectares en milieu contrôlé dans les écologie du NORD et de l'extême NORD, la multiplication d'un matériel végétal très diversifié, et la formation des partenaires du développement. Il est renforcé par les actions conduites par l'IRAD sur ce thème dans ses stations.